Je recherche

Energie locale, renouvelable et neutre en carbone, le biométhane est appelé à jouer un rôle déterminant dans l’évolution des modèles énergétiques des territoires. Pleinement engagé aux côtés des acteurs locaux, R-GDS agit concrètement pour le développement d’une filière biométhane dynamique et pérenne.

Le biométhane : un gaz vert

Le biométhane est obtenu par purification du biogaz brut par divers moyens (filtres à membranes, procédés cryogéniques…), afin d’atteindre une concentration en méthane d’au moins 97%. Ce gaz présente une composition et des caractéristiques physico-chimiques similaires à celle du gaz naturel, avec lequel il peut être mélangé sans difficulté. L’injection du biométhane dans les réseaux de distribution de gaz naturel garantit sa valorisation au meilleur niveau d’efficacité énergétique.

Vous avez un projet ?

La réalisation d’un projet de production de biométhane avec injection dans le réseau de distribution se déroule suivant un calendrier précis matérialisant chacune des étapes, de l’étude de faisabilité à la mise en service et l’injection du biométhane dans le réseau.
Consultez le planning type.

Un questionnaire préalable à l’élaboration de l’étude détaillée de votre projet d’injection est à votre disposition ici.

Devenez producteur de biométhane !

Produire localement du biométhane pour l’injecter dans le réseau de distribution, c’est agir localement pour avancer vers un modèle énergétique durable. En investissant dans une unité de biométhanisation, vous devenez acteur de notre avenir énergétique et vous participez activement à la lutte contre le réchauffement climatique !

A chacune des étapes, R-GDS vous accompagne.

Pour vous faciliter l’élaboration de votre projet biométhane, vous trouverez ci-dessous une carte de prézonage des capacités d’injection en biométhane des réseaux de distribution de gaz naturel.

Droit à l’injection : Consultez la carte !

Sur le territoire, les capacités d’accueil du biométhane dans les réseaux gaziers sont inégales.
Ainsi, dans certaines zones géographiques, vous ne rencontrerez aucune difficulté à injecter l’ensemble de votre production de biométhane.
Dans d’autres secteurs au contraire, vous seriez malheureusement contraint de limiter la production à un volume donné ou même dans l’impossibilité d’injecter sans investissement majeur au niveau du réseau de distribution ou de transport afin d’en renforcer sa capacité.

Dans l’optique de pallier cette situation disparate au niveau du territoire et de développer un maximum de projets d’injection de biométhane dans les réseaux, le Gouvernement a mis en place le Droit à l’Injection.
Cette nouvelle législation, qui tient compte d’un grand nombre de critères technico-économiques définis par décret, permet notamment, de mutualiser les investissements de renforcement réseau sous certaines conditions.

Afin de vous donner une première indication sur l’éligibilité de la zone où se situe votre projet à l’application du Droit à l’Injection, les opérateurs de réseaux gaziers mettent à votre disposition la carte de pré-zonage ci-dessous.

Nous vous proposons également de consulter la procédure de gestion des réservations de capacités d’injection de biométhane sur les réseaux, ainsi que le tableau chronologique associé. Accéder à ces documents sur le site de la CRE

Consultez également notre contrat de raccordement (conditions générales et conditions particulières) ainsi que notre contrat d’injection (conditions générales et conditions particulières).

Filière méthanisation agricole et industrielle : un bilan très positif pour 2021

Les opérateurs de réseaux de gaz (GRDF, GRTgaz, Régaz-Bordeaux, R-GDS et Teréga) se sont associés pour consolider un retour d’expérience de l’année 2021 sur la filière biométhane en injection pour les sites agricoles et industriels (87 % des sites de méthanisation). ​

Très bonne nouvelle : les performances d’injection sont au rendez-vous !

Au sommaire du REX : ​

  • Un état des lieux de la filière, capable d’alimenter plus de 1 600 000 logements fin 2021
  • Une analyse des performances d’injection illustrée par des graphiques et des chiffres clés
    En moyenne : ​

    • Côté producteurs : les sites injectent à 88% de leur Cmax (sites de plus de 3 mois d’exploitation)
    • Côté opérateurs : le taux de disponibilité des postes d’injection est de 99,4 %​
  • Un décryptage des évolutions réglementaires,
  • Une projection des perspectives d’injection ​

​Ce rapport fournit une vision synthétique de cette filière en pleine expansion (145 nouveaux sites en 2021) qui permet la production de gaz 100 % renouvelable et made in France ​!

Lire le résumé en 5 pages du REX méthanisation 2021
Lire le rapport complet

Panorama 2021 des gaz renouvelables

Afin de rendre compte de l’essor de la filière, le SER, GRDF, GRTgaz, le SPEGNN et Teréga publient pour la septième année consécutive un état des lieux détaillé de l’injection de biométhane à l’échelle régionale, nationale et européenne. Cette 7ème édition du « Panorama des gaz renouvelables » est une actualisation des données des opérateurs de réseaux enregistrées en France au 31 décembre 2021.
Filière d’énergie renouvelable française, les gaz renouvelables constituent une solution évidente pour réduire notre dépendance énergétique, une solution d’autant plus crédible que la filière réussit à devancer les objectifs fixés par l’actuelle Programmation Pluriannuelle de l’Énergie. Une volonté politique forte permettrait tout à la fois de réaffirmer notre souveraineté énergétique et d’accélérer la transition écologique. Consultez le panorama des gaz renouvelables 2021.